• La souffrance morale

    Quand on a mal à la jambe on le sait , on ressent la douleur alors que quand on à mal mentalement , les autres autour de vous ne le voient pas car on n'a pas forcément des médicaments , une atelle , un plâtre ou autre . 

    En faite ce que j'essaye d'expliquer c'est que j'ai beau sourire le jour et dire " ça va " que je ne pleure pas la nuit...

    Avoir mal c'est un des sentiments les plus horrible . Quand des souvenirs vous hantes la nuit , que vous y réfléchissez le jour et qu'en continu, vous n'arrivez pas à être bien , que vous ne voyez pas plus loin que votre nez, que vous rejetez tout le monde en leur parlant mal , que vous restez seul(e) et que rien ne marche ...

    Et puis un jour , vous irez mieux , beaucoup mieux et d'un coup vous retomberez à cause de votre histoire qui vous rattrape et cette fous vous continuerez vos conneries que vous fessiez , mais cette fois en le fessant de vous même . Et vous vous enfoncerez encore plus dans votre mal-être et vous continuerez à dire " ça va " de pleurer la nuit et de sourire le jour , parce que c'est un cercle vicieux , et qu'on a besoin d'aide mais jamais on ne l'avouera...


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :